Être prévenu des nouveaux articles de ce Blog par eMail

samedi 2 août 2014

Daty92; Une soirée Bi à Duisburg, §1; 2 août 2014





 Vacances sexuelles 2014 §6
Une soirée Bi à Duisburg
   
1ère partie : A la recherche
   d'un ciné X

Vacances sexuelles 2014 §1, Prisca ici
Vacances sexuelles 2014 §2, Un gang bang chez Spermagames, §1, ici
Vacances sexuelles 2014 §3, Un gang bang chez Spermagames, §2, ici
Vacance sexuelles 2014 §4, Titty-Girls Party, 1ère partie ici
Vacance sexuelles 2014 §5, Titty-Girls Party, 2ème partie ici

Après la déconvenue de la veille à Mönchengladbach où je n’ai pas du tout aimé ma journée, je décide de faire un break et de ne pas aller à la partie que j’avais initialement prévue.

Je redoute fort de vivre encore les mêmes choses avec des participantes peu enclines à s’amuser.

Je me souviens que lorsque je suis devenu Bi, je suis allé en Allemagne dans la Ruhr, dans un cinéma où j’ai rencontré une T russe, excellente rencontre, qui s’est soldée par une bien longue session des plus agréables, souvenirs impérissables des premières fois…


Mes souvenirs du cinéma sont tout de même très vagues. Je me souviens qu’il s’agissait d’un vrai ciné avec une vraie salle, à l’entrée il y avait quelques sofas qui étaient occupés par des dames de petites vertus et un peu plus loin sur la gauche je crois, une petite cabine avec une porte pour s’isoler.

Je me demande de quel ciné il s’agit, mais impossible de me souvenir. Je passe deux heures à explorer mon agenda et mon blog, il n’y a aucune trace de cette journée au ciné porno avec cette très belle rencontre !!!

Peut-être l’ai-je fait à l’époque ( septembre 2011) sur Youppie ? Ils ont connu peu après un incident majeur et ont perdu plein de récits. Je décide d’essayer de retrouver cette salle X et cherche sur Internet les cinémas du coin. Düsseldorf et Duisburg ont ma préférence. Je note toutes les salles de ces deux villes assez proches et me note aussi pour le soir un club échangiste dans la zone rouge de Duisburg : Vulkanstrasse.



Je commence par visiter les deux cinémas de Duisburg :
Erlebnis Kino Duisburg )
En passant devant, je n’ai aucun souvenir de cet endroit, il est donc évident que ce n’est pas l’endroit que je recherche.

L’autre ciné n’a en fait que des cabines, c’est plus un sex-shop.
Là encore je n’entre même pas et décide de poursuivre ma route. Prochaine étape : Düsseldorf à 30 minutes en voiture.



Là encore, je vois bien que ce n’est pas ça… J’entre tout de même dans le ciné et paye les 11€ pour accéder à la salle. Je fais mon tour de piste, c’est assez grand. Il y a plusieurs salles, une hétéro et une gay. Derrière la salle gay il y a une zone de cruising sombre avec des petites cloisons qui permettent de s’isoler un peu.



Il ne se passe pas grand-chose… Dans la zone sombre il y a deux types qui jouent à touche pipi. Ils s’approchent de moi, mais dès que je mets mes mains près de leurs culs ils se reculent. Le message est clair : pas de pénétration, même avec les doigts. Du coup cela ne me dit rien. Je reste dix minutes, un quart d’heure tout au plus et m’en vais.



Je vais maintenant voir l’autre ciné un peu plus bas dans la même rue.



Là encore, je paye 11€ pour entrer, c’est toujours très propre et entretenu, là aussi il y a une salle hétéro et une salle homo. Par contre, pas de zone cruising ici, à peine une petite cabine pour s’isoler.



Justement cette cabine abrite deux types en train de jouer à touche pipi. L’un d’eux me fait signe de venir. J’entre dans ma cabine à parois de verre. L’un des deux est couvert, je ne m’y intéresse pas. L’autre à au moins la bite à l’air. Je le branle un peu avant de le sucer, mais il ne tarde pas à retirer sa queue de ma bouche… Il a une espèce de string qu’il porte très haut. Quand j’essaye d’écarter la ficèle pour avoir accès à son cul il ne se laisse pas faire. Le message est clair : il ne veut pas qu’on touche à son cul.

Je n’insiste pas et repars faire un tour. Comme c’est tout petit le tour est rapidement terminé. Je reviens dans la cabine avec les deux types en train d’essayer de se faire du bien. Bien que je n’aime pas cela, je prends en main le type couvert et lui applique mon effet spécial « Petit doigt sur la couture ». Il jouit en moins de dix secondes !!! Puis il remercie et s’en va…



L’autre type s’assied, je ne lui plais décidemment pas… Je remets mo engin dans mon bermuda et sors du ciné.

En essayant de me rappeler où pouvais bien être ce fameux cinéma, je me souviens qu’il y en a un à Oberhausen.

Je cherche son adresse mais impossible de me rappeler la rue. J’entre Oberhausen centre dans mon GPS et me voilà parti pour une petite demi-heure de route. Une fois sur place je fais toutes les petites rues du centre mais impossible de retrouver quoi que ce soit. Pourquoi n’ai-je pas pensé à utiliser mon smartphone pour chercher sur Internet ? C’est une question que je me pose encore aujourd’hui…

De guerre lasse, je retourne à mon hôtel à Duisburg où je m’accorde une sieste pas si méritée que cela.



 Lire la suite : Vacances sexuelles 2014 §7, Une soirée Bi, 2ème partie 

2 commentaires:

  1. C'est tout de même assez incroyable, pas moyen de me souvenir de ce ciné ni de la date...
    Ma pauvre tête...

    RépondreSupprimer

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
La rédaction prend en moyenne 3 heures pour chaque récit et bien plus s'il y a des photos...
Il est bon de savoir que les récits sont lus, rien de plus désolant que de n'avoir pas de lecteur...
Alors laissez un petit commentaire, même une seule ligne. Vous pouvez le faire de manière anonyme ou, mieux, cliquez sur la flèche face à commentaire et choisissez Nom/Url, saisissez un nom en haut et validez.
Merci.