Être prévenu des nouveaux articles de ce Blog par eMail

dimanche 3 août 2014

Daty92; Une visite au Macho; 3 août 2014





 Vacances sexuelles 2014 §10
  Une visite au Macho

Vacances sexuelles 2014 §1, Prisca ici
Vacances sexuelles 2014 §2, Un gang bang chez Spermagames, §1, ici
Vacances sexuelles 2014 §3, Un gang bang chez Spermagames, §2, ici
Vacance sexuelles 2014 §4, Titty-Girls Party, 1ère partie ici
Vacance sexuelles 2014 §5, Titty-Girls Party, 2ème partie ici
Vacances sexuelles 2014 §6, Une soirée Bi à Duisburg, 1ère partie ici
Vacances sexuelles 2014 §7, Une soirée Bi à Duisburg, 2ème partie ici
Vacances sexuelles 2014 §8, Une visite au FKK Grimberg, 1ère partie ici
Vacances sexuelles 2014 §9, Une visite au FKK Grimberg, 2ème partie ici


Après avoir joué avec deux demoiselles en début de journée à Gelsenkirchen, au sauna Grimberg, je prends la route et parcours les 250 km qui me séparent de Bruxelles.

J’arrive vers 17h30 au centre de la capitale de l’Europe, tout près de ce sauna Gay que je ne connais pas encore : Le Macho.

S’y garer n’est pas si facile, mais avec un peu de persévérance et de chance je finis par trouver où abandonner ma voiture. Le Macho est un des grands saunas Gay de Bruxelles avec le Spades, le Club3000 et l‘Oasis.

J’entre et paye les 18€.





Il n’y a pas de tarif pour une arrivée tardive. On me donne un bracelet et deux serviettes. Je descends au sous-sol où se trouvent les vestiaires. L’escalier est étroit et pentu. Les nez de marche sont recouverts d’anti-glisse, mais il faut tout de même faire attention.

Il y a près de 200 casiers sur deux hauteurs. Je me mets tout nu, laisse mes crocs dans le casier, mets une serviette sur mon épaule prends mon baise en ville plein de gel et de capotes et pars explorer les lieux.

Ce sauna est assez simple dans son plan :

- Au sous-sol : les vestiaires
- Au rez-de-chaussée : la partie humide du sauna avec une piscine sympathique de 7 ou 8 mètres de long, un jacuzzi, le hammam, les douches, les toilettes et le sauna. Un superbe bar très moderne complète le niveau avec de la musique boum boum qui passe en continue. Face aux douches du hammam il y a une petite cours de 2 ou 3 m2 qui permet de respirer un peu d’air frais.

- Les étages sont consacrés aux coins câlins et aux zones sombres. L’ensemble du sauna est sombre. Il n’y a pas de circulation d’air, il n’y a pas d’endroits pensés pour jouer à plusieurs à part peut-être un ou deux salons avec des films pornos. Tout le reste est constitué de cabines assez étroites, sans lumière. Une fois la porte fermée on n’y voit presque plus rien. Une odeur de renfermé plane partout… Partout règnent les labyrinthes noirs.




Il n’y a d’ailleurs pas grand monde dans les étages, à peine ai-je du entendre jouer une ou deux fois.

Le dernier étage est assez sympathique avec une salle de gym et une belle terrasse avec de la moquette gazon et des transats. On peut bronzer voir baiser sur la terrasse puisqu’il n’y a pas de vis-à-vis. J’ai trouvé une capote usagée au sol qui prouve que cela doit se faire.

Mais ce qui m’a le plus surpris dans ce sauna c‘est que personne ne joue. Et c’est encore plus surprenant pour moi parce qu’il y avait plein de monde. Nous étions bien plus d’une centaine de personnes, beaucoup de jeunes, et personne ne jouait !!!

Le seul endroit où il y avait un peu d’action était le Hammam. Ce hammam est très chaud et plein de vapeurs. Plus on avance vers le fond, moins il y a de lumière. Je mets un bon moment à m’accoutumer à la pénombre et la vapeur n’arrange rien. Je n’y vois presque rien.

Une fois arrivé au fond du hammam il y a des personnes qui jouent à touche-pipi. Je me fais peloter et explorer par beaucoup de mains, des bouches cherchent à m’embrasser, mais quand j’essaye de doigter on me répond que le cul est fermé, qu’on n’aime pas ça, qu’on n’est pas propre, …

J’en trouve un assez sympa qui embrasse avec fougue. Je le suce mais il m’arrête rapidement : il ne veut pas cracher.

Je sors du hammam et me douche. Je refais 3 tours du sauna avec ses quatre étages et fais à chaque tour le même constat : ça ne joue pas. Seules une ou deux cabines, fermées bien sûr, laissent passer des gémissements qui peuvent donner à penser que des personnes s’amusent à l’intérieur.

C’est très décevant…

Je retourne une seconde fois au Hammam mais c’est toujours la même chose : le touche-pipi règne en maître. Je finis tout de même par en trouver un qui accepte que je lui mette un bout de phalange dans le cul mais sans gel cela a peu de chance d’aller plus loin.

Dans les étages, je repère un antillais occupé à sucer une bite à travers un glory hole à l’envers. C’est le suceur tranquillement allongé sur un canapé qui est à l’extérieur !!! Au moment où je passe le sucé se retire. Je m’approche et le suceur s’occupe de moi quelques minutes pendant que je lui fais les tétons.

Au moment du bilan, la visite est très décevante. Le Macho est un sauna Gay plein de monde, pas très beau, où l’on ne baise pas.

Veni, vidi et pas retourni…





 Lire la suite : Vacances sexuelles 2014 §11, Régal au Z, 1ère partie 

2 commentaires:

  1. J'ai pris plaisir de lire ton récit !!!
    Jan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jan,
      J'ai pris plaisir à l'écrire et suis toujours très content quand les lecteurs laissent un petit commentaire.
      Bisous

      Supprimer

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
La rédaction prend en moyenne 3 heures pour chaque récit et bien plus s'il y a des photos...
Il est bon de savoir que les récits sont lus, rien de plus désolant que de n'avoir pas de lecteur...
Alors laissez un petit commentaire, même une seule ligne. Vous pouvez le faire de manière anonyme ou, mieux, cliquez sur la flèche face à commentaire et choisissez Nom/Url, saisissez un nom en haut et validez.
Merci.