Être prévenu des nouveaux articles de ce Blog par eMail

lundi 4 août 2014

Daty92; Régal au Z, §3; 4 août 2014





 Vacances sexuelles 2014 §13
  Régal au Z, 3ème partie

Vacances sexuelles 2014 §1, Prisca ici
Vacances sexuelles 2014 §2, Un gang bang chez Spermagames, §1, ici
Vacances sexuelles 2014 §3, Un gang bang chez Spermagames, §2, ici
Vacance sexuelles 2014 §4, Titty-Girls Party, 1ère partie ici
Vacance sexuelles 2014 §5, Titty-Girls Party, 2ème partie ici
Vacances sexuelles 2014 §6, Une soirée Bi à Duisburg, 1ère partie ici
Vacances sexuelles 2014 §7, Une soirée Bi à Duisburg, 2ème partie ici
Vacances sexuelles 2014 §8, Une visite au FKK Grimberg, 1ère partie ici
Vacances sexuelles 2014 §9, Une visite au FKK Grimberg, 2ème partie ici
Vacances sexuelles 2014, §10, Une visite au Macho ici
Vacances sexuelles 2014, §11, Régal au Z, 1ère partie ici
Vacances sexuelles 2014, §12, Régal au Z, 2ère partie ici

Pas facile après tout cela de s’y remettre me direz-vous ?

Et bien pas du tout. Nous nous sommes installés dans une autre alcôve et avons repris nos jeux avec entrain et effusion.

Une fois la session terminée, nous allons nous doucher ensemble et patatras !!! La frénésie nous reprend et nous baisons à nouveau dans la salle de douche…Quelle rencontre, quel appétit !!!

Il est maintenant 18h et la deuxième partie de la journée, celle consacrée aux Bi Trav Trans commence. J’attends l’arrivée de Mona et d’Alexandra, mais comme Alexandra travaille elle arrive plutôt vers 18h30.





Monique est déjà là, c’est Nounours qui s’occupe d’elle et il le fait très sérieusement. Il la suce et la doigte et la belle donne fortement de la voix. Même moi qui ne suis pas voyeur trouve cela excitant !!!



Mona et Alexandra finissent par pointer le bout de leurs nez et je propose assez rapidement à Mona de venir faire un petit tour avec moi. Notre séance se passe relativement bien, j’ai encore une assez belle érection et ma belle a l’air satisfaite de notre rencontre qui se déroule pendant 20 bonnes minutes pendant lesquelles nous testons toute une série d’allures variées.

Ce qui me plait aussi, c’est que plus je rencontre Mona, plus elle se lâche et donne de la voix ce qui est pour moi la grande récompense.

Après Mona, j’enchaîne avec une autre travestie qui visiblement me connait déjà. Hélas pour elle, je commence à fatiguer, cela fait maintenant plus de sept heures que je joue… Malgré cela, je trouve encore les ressources pour m’occuper d’elle du mieux que je le peux.

Après cette agréable rencontre suivie de sa douche, je ressens les effets de la fringale et descends m’alimenter un peu. Je retrouve Brigitte et Françoise en train de discuter sur la terrasse et pars à leur demande leur chercher 2 Picon Vin blanc. Une fois les verres des belles posés sur la table je fais un geste malheureux et renverse un verre. Catastrophe, mon appareil photo est à côté et baigne dans le Picon vin blanc… Je vais chercher de quoi ramasser les débris du verre et essuyer mon appareil…

De retour au 1er étage je trouve une T en attente. Je m’approche ainsi qu’un autre homme. Je propose à la belle de sucer l’homme pendant que je la prendrai. Là encore, j’arrive à la prendre grâce à ma technique mais ma belle érection de l’après-midi n’est plus là. L’homme n’arrête pas de me regarder, le message est encore une fois parfaitement clair et je sais bien de quoi il a envie.

Mais je lui demande avant de m’occuper de lui de jouer avec la belle en la prenant d’autant qu’il a un sexe plutôt épais qui devrait faire plaisir à notre compagne de jeux. Il hésite un peu puis se décide enfin et la prend.

Pour le récompenser, pendant qu’il la prend, je lui doigte son cul, lui pince les tétons, l’embrasse… Du coup, il continue de marteler le fondement de la travestie.

Une fois lassé, il se retire et je lui propose alors de le prendre s’il en a envie. Quelle question ! Il lui faut moins de trois secondes pour se mettre à quatre pattes et me tendre son cul. Mais c’est la catastrophe, je suis complètement flasque, tout mou… De plus, il a une entrée compliquée avec un sphincter long, profond qui impose de bander dur pour être passé. Là, sans bander, impossible de le pénétrer. J’essaye par trois fois mais rien à faire. Je m’excuse et abandonne la place.

C’est le moment que choisit Alexandra pour faire son entrée et venir réclamer son câlin ! Comme Alexandra ne présente pas la même conformation de son anus, je peux passer son sphincter et la prendre. Elle me fait même l’honneur de chanter un peu !!! Surprenant vu la très pauvre érection qu’il me reste.

L’homme que je n’ai pas pu prendre est resté et se fait sucer par Alexandra pendant que je m’occupe si mal de son séant. Une fois encore, je le convaincs de venir me remplacer et de faire profiter la belle de son bel engin. Je reste avec eux et participe activement en essayant de donner le rythme à Alexandra pour qu’elle se précipite sur le sexe tendu de son pourfendeur.

En sortant d’Alexandra, l’homme voit arriver Brigitte. Je vois ses yeux qui suivent la belle et le désir s’allumer dans son corps. Il enchaîne immédiatement avec elle. Il ne pourra pas dire qu’il est venu pour rien !

Quant à moi, je n’en peux plus et redescends manger un bout. L’après-midi est tout de même assez décevante hélas au regard de la fréquentation. Les belles et leurs admirateurs ne sont pas venus en nombre. Est-ce à cause des vacances ? Heureusement, celles et ceux qui sont là viennent pour jouer, c’est, à mon avis, la grande force du Z qui contrairement aux autres clubs que j’ai testé jusqu’ici reçoit plutôt des joueurs.

Il est maintenant assez tard et Brigitte et moi décidons d’en rester là. On se rhabille après une dernière douche qui fait du bien et l’on prend le chemin du retour après avoir dit au revoir aux amis.

Une fois couchés, nous ne faisons pas de folies de nos corps, nous sommes tous deux épuisés et ne tardons pas à sombrer de concert dans un profond sommeil réparateur.


Le lendemain je quitte les bras de Brigitte et programme mon domicile comme destination sur mon GPS. Il est hélas temps de rentrer. Mais tout de même, avant de rejoindre la région parisienne, je décide comme il fait beau d’aller voir la mer et fait un large crochet en allant jusqu’à Berck plage.


Berck plage

J’ai envie de me baigner au moins une fois pendant mes vacances. L’eau est d’ailleurs fort agréable et la plage toujours aussi magnifique. Je fais aussi un petit tour dans les dunes mais ne trouve personne pour jouer. Il y a bien quelques personnes qui sont là, mais rien de sexuel ne se passe.



Je n’insiste pas et décide cette fois de rentrer directement chez moi, satisfait de mes belles vacances 2014.


Nous avons fait un petit film lors de notre journée au Z :


Titre : la pompe du jacuzzi
Durée : 3'03"
Qualité : ok


5 commentaires:

  1. salut daty
    je suis trés tenté par les clubs belges ,étant hétéro que me conseillez vous?
    bien envie de tenter l acanthus vu la nombreuse afluence dans ce club!
    suis vraiment trop déçu des clubs parisiens où on se s'amuse que très rarement et pour trés cher! merci de vos conseils cordialement michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Ex-libertin (Michel)
      Je ne peux que me joindre au conseil de Brigitte.
      Si vous voulez jouer, le Z est un excellent endroit.
      Relisez les récit sur l'Acanthus et vous verrez que s'il y a du monde, voir beaucoup de monde, ce n'est pas pour autant qu'on y joue...

      Supprimer
  2. venez jouer avec nous; au Z !
    brigitte (celle que l'on voit dans la vidéo!!!)
    bisous et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo Brigitte,
      Mais je ne savais pas que c'était une spécialité belge…La pompe…Je n'ai jamais essayé cela à l'air sympa !
      bises
      ibsen

      Supprimer
  3. merci pour l'invitation vous etes très sympa et terriblement excitante
    j'espère bien un jour que cela se concrétise faut s'organiser!!
    bisous brigitte
    michel

    RépondreSupprimer

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
La rédaction prend en moyenne 3 heures pour chaque récit et bien plus s'il y a des photos...
Il est bon de savoir que les récits sont lus, rien de plus désolant que de n'avoir pas de lecteur...
Alors laissez un petit commentaire, même une seule ligne. Vous pouvez le faire de manière anonyme ou, mieux, cliquez sur la flèche face à commentaire et choisissez Nom/Url, saisissez un nom en haut et validez.
Merci.