Être prévenu des nouveaux articles de ce Blog par eMail

mercredi 15 octobre 2014

Ibsen; Petit dico, §1; 15 octobre 2014





   Petit dico à l'usage des lecteurs du blog de notre Seigneur !
      1ère partie 


De sa longue contemplation, le lecteur ne garde quasiment jamais de souvenirs.

Il baigne dans un perpétuel état de sensations.

Il lui faudra de longues années avant de pouvoir devenir un seigneur des anus, pour trouver l’état de transe qui permet de se fondre dans ce rêve. Beaucoup s’imaginent qu’ils vivent le rêve du Seigneur. Il n'en est rien.


Ibsen
Tout devient noir. Tout devient détresse. Alors le lecteur, se dit pourquoi pas… Ne plus se sentir orphelin, refaire Le lien avec les autres, réapprendre le verbe, apprivoiser les mots pour ne pas périr.

Nous allons plonger ensemble dans un abîme de mots imparfaits pour nous rapprocher du Seigneur. Cette sarabande en ordre de bataille, luisante comme un cul offert…Une succession d’éclairs stria son blog, le cheminement déchirera le voile du savoir avec une violence inouïe et la lumière jaillira. Puis à nouveau le noir comme autant de promesses…

- Euh ! Tu ne crois pas que c’est un peu exagéré ?
- Bin tu m’as dit préambule, introduction, alors j’introduis…
- Oui mais, comment dire mon tout beau, c’est un peu …Ne te vexe pas, Too Much…
- Euh non, j’aime bien…
- C’est pour un dico d’accord mais c’est quand même pas le Littré !
- Ok, j’essaye plus court…

Rien de sérieux bien sur …une suite de mots avec une queue et une tête ! Je tente l’impossible dictionnaire des mots usités en alcôves…
J’y ai adjoint des citations qui illustrent ce bréviaire ! Elles sont bien entendues rigoureusement authentiques ! En espérant, chers amis, que vous trouverez autant de plaisir à prononcer ces mots que j’en ai eu à les écrire ! D’ailleurs à chaque rencontre notre Seigneur lui-même vérifiera…







ABANDONNER (S’). Se donner à un homme ou à une femme, complètement, sans restriction aucune… et laisser ainsi libre cours à sa lubricité.
Il abandonna son string pour mieux sentir ses caresses. Satan l’habite pensa t-il !
Abbé Résina revenant de Rome après les JMJ.



ABRICOT. Fruit d’un arbre de petite taille nommé abricotier. Il est originaire de chine. Fruit à la chaire sucrée et à la peau veloutée. Cela n’est pas sans rappeler à bien des langues un sexe féminin…Etonnant non !
Son abricot s’ouvre à la vue de ma langue …
Michel le Jardinier


ABUSER. Se dit habituellement quand il s’agit de s’introduire dans le corps d’un autre, soit de gré, soit de force et d’éprouver une grande jouissance à le faire ! Le plus souvent c’est de gré, que nous abusons de femmes et d’hommes qui bien sur se plaisent à être ainsi abusés. (Enfin je pense !)
Vous êtes un infâme, vous avez lâchement abusé de moi pendant mon sommeil… — Vous m’en voulez donc ?… — Oui, parce qu’il fallait attendre que je fusse réveillée.
Aurore ( une amie)


ACCIDENT. Ce dit après avoir été attrapé après un accroc !
Mais aussi en cas de panne érectile… Ou d’oubli de pose de préservatif avant l’acte ou d’éjaculation trop rapide…
Mais aussi en cas de règles pour ces dames. Cela dit cet événement prévu arrive juste quand une femme, ayant un ou plusieurs bons coups à tirer, donnerait tout pour qu’il y eût du retard.
Je t’assure que c’était un accident …C’est la première fois que cela m’arrive…
Anonyme ( soirée Prisca)





ACCOUPLEMENT (L’). On emploi aussi le terme copuler…
Acte qui consiste à réunir deux corps pour un échange de fluides…
Je vis avec envie cet accouplement s’accomplir devant moi…
Alec


ACCOUPLER (S’). Action de l’accouplement ou conjonction non fortuite de deux personnes de sexes différents, voir de même sexe…Ceci souvent à propos des animaux…Mais après tout, c’est ce que nous sommes non ?
-J’ai envie de m’accoupler avec toi !
-Hein !
-J’ai envie de m’accoupler avec toi !
-Ah, tu veux baiser ?
Le Trav masqué


ACCROC (Faire un). Se dit pour un vêtement, mais dans notre petit précis : il s’agit plutôt d’un écart au contrat (moral ou pas) liant deux personnes d’âge adulte… Ex : Faire son mari cocu ; donner une rivale à sa femme. Aller voir ailleurs si les abricots ont le même goût. Entorse…Ce qui n’a rien à voir avec le sujet quoique : on peut très bien se faire une entorse en faisant un accroc !
J'adore quand un plan se déroule sans accroc !
Agence tous risques


ACHEVER. Se dit assez familièrement quand après avoir passé une soirée ou une après-midi à baiser, caresser, doigter, embrasser, lécher, enculer, sucer, branler, aspirer etc.… Tellement qu’on en tombe laminé, épuisé en un mot achevé …
Terme aussi employé par certains présomptueux en fin d’estocade : « Je vais t’achever ! »
Tu m’as achevé !
Moi à Patou (décembre 2013)


ACTEUR-ACTRICE . Femme ou homme jouant un rôle.
Lui, c’est un acteur ! dit la dame, qui savait à quoi s’en tenir sur le jeu du personnage. Il fait semblant de jouir avec de grands cris mais moi je sens bien qu’il n’y a rien …Il bande mou !
Marion (au Moon)


AGACER LE SOUS-PRÉFET. Se masturber. — L’expression est étrange, un brin vieillotte mais me plait beaucoup… Quoique d’une étymologie difficile et surtout difficile à placer dans une conversation amoureuse…
Vas-y chérie agace moi le sous-préfet ! Passe moins bien que Branle moi !
A peut-être tenter à l’Atlantide un soir de spleen avec Luna !





ANULINGUS. Aussi appelé plus poétiquement « feuille de rose ». Pratique sexuelle consistant en l’excitation buccale de l’anus. Attention cette pratique addictive amène généralement une pénétration appelée : sodomie (cf. sodomie). Il est a noter que la feuille de rose se nomme ainsi en référence à la couleur et à la finesse de l’anus . Voir aussi Colibri.
Ne faites pas feuille de rose à vos domestiques. C’est un service que vous pouvez leur demander mais qu’il est plus convenable de ne pas leur rendre.
Pierre Louÿs


 Lire la suite : Petit dico, 2ème partie 

2 commentaires:

  1. ENCORE, encore, encore
    bravo, cher Ibsen !
    bisous,
    Brigitte (du Z)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou mon petit Ibsen,
    J’attends de voir la suite, mon Ange m’a dit que tu nous a mis dans ton dictionnaire ! J’ai hâte de lire ça et de voir à quelle sauce tu nous as écrit ça.

    J’espère que ta santé va mieux.
    Bisous coquin.
    Patou

    RépondreSupprimer

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
La rédaction prend en moyenne 3 heures pour chaque récit et bien plus s'il y a des photos...
Il est bon de savoir que les récits sont lus, rien de plus désolant que de n'avoir pas de lecteur...
Alors laissez un petit commentaire, même une seule ligne. Vous pouvez le faire de manière anonyme ou, mieux, cliquez sur la flèche face à commentaire et choisissez Nom/Url, saisissez un nom en haut et validez.
Merci.