Être prévenu des nouveaux articles de ce Blog par eMail

mercredi 15 octobre 2014

Ibsen; Petit dico, §4; 15 octobre 2014





   Petit dico à l'usage des lecteurs du blog de notre Seigneur !
      4ème partie 

Petit dico, partie 123,
Petit dico, AB,

Rien de sérieux bien sur …

Une suite de mots sans queue ni tête !


Ibsen
Toutes les citations qui illustrent ce bréviaire sont bien entendues rigoureusement authentiques !

En espérant, chers amis, que vous y trouverez autant de plaisir à prononcer ces mots que j’en ai eu à les écrire !


BURNES. Vulgairement les couilles ! Mais par extension se dit d’un bon à rien, d’un incapable ! Peut-être aussi synonyme de courage ! En avoir…ou pas telle est la question !
Ça me casse les burnes !
Gigi (soirée de Prisca)
Tu n’as même pas été foutu de m’enculer, c’est pourtant pas compliqué ! T’as juste à pousser ! T’es une vrai Burne !
Irina (Bois de Boulogne 2H30 du mat)






CAPOTE. Autrement dit, préservatif ou condom (nom de son inventeur anglais !) ou redingote anglaise. La production en masse (1844) fut le fait de Goodyear et Hancock célébrés pour leurs pneus… En Angleterre on l’appelle parfois « lettres françaises » en Allemagne « Pariser » autrement dit « parisien » bref l’Europe associe le nom de la capote au pays qu’elle exècre le plus et qui représente à ses yeux le vice ! Il protège, et c’est l’essentiel, de tout sauf du ridicule !
Oh l’enculé il est sorti trop vite et a oublié sa capote au fond de mon cul !
Capricia (soirée Escualita)


CARESSER. Se dit de l’action de passer sa main ou autre chose doucement, effleurer quelque chose, passer doucement la main dessus.
Action empreinte de douceur… par extension nous caressons nos sexes respectifs afin de faire monter le désir … Nourrir un projet, une idée, en entretenir l'espoir
Prenez un cercle, caressez-le, il deviendra vicieux !
Eugène Ionesco


CASSER. Ce dit aussi pour baiser avec énergie, voir bestialité ou force…se dit aussi quand on brise un objet…comme un lit n’est-ce pas chère Kristina ?
Kristina au cul déployé cria son désarroi quand le lit fut cassé !
Ibsen


CASTRAT. Se dit, d’un homme qui a perdu ses testicules naturellement, et qui parfois chante divinement…Se dit aussi de ceux qui ne bandent plus à force d’avoir bandé dans le cours de la soirée ! dans ce cas c’est un peu « too much » mais bon…
Tu te fais greffer des couilles et tu me prends le cul ou tu dégages…
Patou


CATIN. Fille ou femme légère. Autrement dit une pute... Ne se dit plus vraiment, le mot pute l’a définitivement remplacé…
- La catin dont je suis l’amant me trompe avec son mari !
- Oh la pute ce n’est pas sympa !
Maurice & Ibsen (Eclipse du Sun !)


CHAIR. Ce qui constitue tout être…Eh oui nos sexes sont constitués de chair et nos bites ne sont pas des os ! N’en déplaisent à certains.... Les femmes et les hommes ne craignent pas de faire le pêché de chair comme on dit dans certains diocèses ! L’église associe régulièrement le péché et la chair…
Je sens ta chair qui s’agite au fond de mon être ! Est-ce la volonté de Dieu monseigneur ? Non mon fils écarte un peu que la voie soit pénétrable…
« Ainsi-soit-il ! » Ep 3 saison 2 ARTE




CHALEUR. Se dit quand une envie pressante se fait sentir…Se dit aussi d’une personne atteinte d’un mal incontrôlable ! Se dit des animaux quand arrive la saison des amours. État physiologique passager des mammifères femelles, les conduisant à rechercher le mâle et l'accouplement, il accompagne la ponte ovulaire. « Avoir ses chaleurs ». Certaines chiennes à l’approche du printemps se reconnaitront !
Ma parole elle est en chaleur ! Non elle a juste envie d’une bite bien dure !
Dédé la saumure à DSK (Sofitel de Lille)


CHAMPIGNON. Plante aux tissus sans chlorophylle, formée de réseaux de filaments, et qui se reproduit à l'aide de spores, portées en général par un carpospore… Organisme microscopique susceptible de provoquer chez l'homme de nombreuses affections parasitaires de la peau et des viscères, appelées mycoses. Ne faites pas les étonnés on en a tous eu un jour ou l’autre…En terme familier, se dit aussi quand on besogne son partenaire et que celui-ci nous incite à terminer au plus vite. Autrement dit accélérer: « Appuyer sur le champignon ».
Appuie sur le champignon chéri je n’ai pas toute la journée…
Carla (cinéma Beverly)


CHATTE. Petit animal à fourrure que l’on trouve très fréquemment chez nos concitoyens…Nom commun que nous donnons à la divine cicatrice que les femmes ont au bas du ventre. Peut-être à cause de son épaisse fourrure, et aussi parfois à cause des griffes qu’elles sortent dès que nous dépassons les bornes avec cette petite bête…
Vas-y caresse ma petite chatte anal (sic)
Justine




CHAUDE. Se dit d’une personne particulièrement avide de caresses et de pénétrations en tous genres. Qui est empressée, ardente, passionnée… bref quelqu’un que nous aimons rencontrer en toutes circonstances !
Peut-être accolé à la fameuse maladie … Autrement dit, la CHAUDE-PISSE. Soit l’écoulement vénérien au canal de l’urètre. Bon, si vous croiser cette personne essayez de l’éviter !
Elle est bouillante comme ma première chaude pisse !
Lola Bogota (soirée Escualita)


 Lire la suite : Petit dico, 5ème partie 


Publié le 9 décembre 2014

10 commentaires:

  1. Il a trouvé le bon filon, l'ami Ibsen, pour que nous ayons de la lecture distrayante pendant un sacré bout de temps.
    Merci à toi ami Poète.

    Phil-tatoué

    RépondreSupprimer
  2. ah ah oui n'est ce pas merci pour tes encouragements! la bise

    RépondreSupprimer
  3. Là, Ibsen tu pousses un peu, me faire passer pour une briseuse de lit : je dis NON… en attendant je n’ai pas remis mon postérieur au Caméléon.
    Cette première restera dans mes anal, et non pas de faute…
    Pour le reste plus facile de faire travailler le clavier à 15h que de promener le chien plus tard en club…
    Bisous K

    RépondreSupprimer
  4. Oh ce vilain Ibsen !
    Mais pour qui te prends-tu vilain ? Quand je vais te voir attention à ton cul, je te promets que tu ne vas pas arriver à t’asseoir.

    Il n’y en a qu’un qui prend mon cul : mon bel Ange, et jamais je ne dis « Dégage » à un homme s’il est respectueux avec moi.

    Tu as vraiment de l’humour, mais là je dirais comme Kristina que tu pousses un peu mon coquin.
    Patou

    RépondreSupprimer
  5. Allons mesdames... Un peu de tolérance avec notre poète qui fait chanter les mots...
    Soyez plutôt fières d'être officiellement citées dans un dictionnaire !!!
    Et si la citation n'est pas de votre goût, ou que le temps a déformé la mémoire de l'encyclopédiste ce n'est pas bien grave, seul compte l'esprit, le trait d'humour qui illustre parfaitement le mot décrit.

    RépondreSupprimer
  6. Mon chéri, tu devrais connaître les femmes !!
    Parfois il faut savoir lire au second degré … Ibsen l’aura compris… lui.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. ah bin voilà autre chose…C'est une révolte mon bon Ibsen non mon seigneur c'est une révolution … La révolution des dames outragées …je l'avoue je vous invente à chaque fois…Je vous sublime dans ces petites phrases assassines ou vous nous faîtes mourir…Soyez indulgentes …Soit je vous l’accorde vous auriez pu le dire…voilà ma faute …ma très grande faute…Oh toi Kristina c’est ensemble que nous écroulâmes ce lit …Et toi Patou, éruptive vestale c’est bien toi que j’ai vu à maintes reprises remettre en place des disgracieux de la syntaxe saunatesque ( NDLR :langage en cours dans les saunas libertin)…Je vous en prie mesdames avant de me bruler, rendez-moi grâce de vous aimez telles que vous êtes et telles que je vous rêve !
    la bise
    Ibsen

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir mon Ibsen,
      Oui, tu as raison, il faut remettre en place les disgracieux pas respectueux… Je rigole ! J’adore te lire, ne t’inquiète pas, je ne suis pas outragée, j’attends la suite. Il n’y a que du bonheur à te lire.
      Je garde en mémoire ce joli texte que tu m’as écrit mon poète. J’espère te revoir très vite avec ou sans mon Ange pour un bonne rencontre. Plein de bisous à toi partout sur ton corps et joyeux Noël.
      Patou

      Supprimer
  8. Bonjour Ibsen,
    Si le vocabulaire présenté est bien connu par ici, et pour cause... ;-), ta truculence est savoureuse.
    Merci pour ce dico.
    Vite ! La suite !
    Bises
    Greg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Cher Greg pas de soucis c'est prévu... La suite s'écrit doucement mais sûrement !
      Merci à tous pour vos encouragements...
      Patou, oui oui, j'espère à très vite !

      Supprimer

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
La rédaction prend en moyenne 3 heures pour chaque récit et bien plus s'il y a des photos...
Il est bon de savoir que les récits sont lus, rien de plus désolant que de n'avoir pas de lecteur...
Alors laissez un petit commentaire, même une seule ligne. Vous pouvez le faire de manière anonyme ou, mieux, cliquez sur la flèche face à commentaire et choisissez Nom/Url, saisissez un nom en haut et validez.
Merci.