Être prévenu des nouveaux articles de ce Blog par eMail

mardi 4 novembre 2014

Daty92; Première visite au Boudoir; 4 novembre 2014




Le boudoir est un nouveau club qui vient de s’ouvrir dans la région du Hainaut en Belgique.

Il est assez proche du Club Z puisqu’il n’en est qu’à 4 km…

Prodigieuse (et dangereuse ?) densité des clubs libertins au plat pays….

Je dis dangereuse car je vois bien que certains clubs ont du mal à faire le plein. Dans ce cas, l’arrivée d’un nouveau club aussi proche ne met-elle pas en péril les deux établissements ?

Mais il n’est pas si facile de trouver des locaux adaptés à notre activité favorite avec les autorisations etc… Alors quand l’occasion se présente on tente sa chance…




C’est ce qu’a fait la très sympathique Mireille que j’avais connu lors de ma première visite chez Shoushou. C’est même elle qui m’avait donné son accord pour que j’aille faire quelques photos dans les alcôves avant qu’elles ne soient occupées par les clients.


Le Boudoir

Elle a repris un grand café qu’elle a transformé en club libertin. Je crois que cela ne fait que deux semaines qu’elle est ouverte lorsque nous décidons, Brigitte et moi, d’aller découvrir ce nouveau club.


Mireille à l'entrée

De bonnes âmes nous avaient prévenues qu’il y avait de grandes chances pour que nous y soyons seuls, mais bon, il faut tout de même tenter sa chance, sinon personne n’irait jamais dans un nouvel endroit !


Les vestiaires

Dès l’arrivée sur le parking on voit tout de suite qu’il n’y a pas beaucoup de voitures. Malgré tout, nous sommes là et décidons de rester tout de même pour voir à quoi ressemble le club. Nous avions de plus très bien joué la veille, si nous jouons un peu moins aujourd’hui ce n’est pas gravissime.


Superbes sanitaires

On entre, Mireille nous reconnait, on se salue. Je lui rappelle que j’ai un blog et que j’aimerai bien faire des photos. Elle se souvient parfaitement de mon article sur Shoushou et n’a aucun problème à ce que je fasse la même chose chez elle. En attendant, elle nous donne une clef de casier et nous entrons.


Douches à l'italienne

Je commence tout de même par me mettre en tenue (nu) avant d’aller prendre mes photos. Il y a un couple dans l’établissement et je les rassure, ils ne seront pas sur mes clichés.


Coin câlin

Le club est assez mignon et nous le découvrons tout décoré pour Halloween avec des toiles d’araignées en coton partout…

Tout est sur un seul niveau.
Le vestiaire avec ses classiques armoires métalliques sur deux niveaux. Je reconnais les armoires qu’utilisent certains bordels allemands, simples et robustes.
Le sol est en carrelage, c’est facile à entretenir mais froid, heureusement pour moi j’avais pensé à prendre mes claquettes.
Le coin sanitaire avec ses douches à l’italienne est superbe, avec de l’eau bien chaude ce qui est bien agréable.


Alcôve

Il y a plusieurs coins câlins (4 ou 5 ?), plutôt sympa avec de bons matelas et bien décorés.

La pièce principale du club est très grande avec la piste de danse et un bar en U.

La visite se termine par la salle de restaurant avec le classique buffet froid sans oublier un fumoir proche du bar.


Le bar en U

Mireille nous explique qu’en semaine le buffet est simple mais qu’en fin de semaine, comme il y a plus de monde, elle met en place un buffet plus conséquent. Nous restons un moment à discuter avec Mireille qui nous raconte quelques soucis qu’elle a eu pour l’ouverture de son club.


Grande piste de danse

Le démarrage est lent mais Mireille est contente, elle nous dit que les hommes seuls reviennent et elle a bon espoir de se faire rapidement une bonne clientèle. Il faut dire en plus que pour le moment, seuls les hommes seuls payent l’entrée. Les couples actifs, les femmes seules et les T ne payent pas. Sa démarche commerciale est classique elle essaye ainsi d’attirer du monde dans son établissement.


Restaurant et buffet

Brigitte mange un petit morceau et nous décidons d’aller nous amuser. Le couple présent ne semble pas très intéressé.

Nous choisissons l’alcôve la plus capitonnée car il manque deux ou trois degrés pour être vraiment en confort quand on est nu. Dès qu’on joue on a chaud mais au bar, nu, c’est un peu frais… C’est là que je m’occupe de ma Brigitte. J’essaye de lui donner les plaisirs qu’elle affectionne. Elle me décrète qu’elle a maintenant deux chattes, puisqu’elle aime tout autant que je m‘occupe de ses deux orifices. Hélas, ma belle a encore des crampes qui viennent limiter sa résistance et l’empêche de pleinement profiter du jeu… Heureusement cela lui passe assez vite et l’on peut recommencer.


Grand canapé proche du bar

Après vingt ou trente minutes de jeu on se dit que l’on va retourner vers le bar après la douche voir s’il y a du neuf. Mais hélas, du neuf, il n’y en a pas. Nous sommes toujours deux couples. Mais il y a un progrès, nous discutons un peu avec l’autre couple. Quand des libertins rencontrent d’autres libertins, de quoi parlent-ils ? De clubs !!!


Brigitte à froid

Nous faisons le tour des clubs de la région, apparemment ce couple connait bien les clubs, j’en déduis que ce sont des libertins endurcis. Mireille nous fait part de difficultés qu’elle a : « Pas facile de refuser l’entrée à des hommes, J’ai refusé l’entrée à des hommes seuls parce qu’ils ne me disaient rien, je préfère ne pas les laisser entrer que d’avoir des problèmes ensuite à l’intérieur avec eux. Et puis tout dépend des couples qui sont présent. Je sais qu’avec toi, elle regarde la jolie dame de l’autre couple, je peux laisser entrer 8 à 10 mecs pour toi, mais il y en a d’autres qui dès qu’il y en a plus d’un ou deux trouvent que c’est trop et qu’ils sont harcelés. L’équilibre n’est pas toujours facile à trouver.


Mais elle se réchauffe

Voilà une déclaration qui ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd mais qui m’étonne tout de même un petit peu car le couple n’a pas bougé pendant que Brigitte et moi batifolions… Brigitte et l’homme du couple partent fumer et je reste avec la femme qui est vraiment très belle, superbe corps, magnifique poitrine, belle gueule d’amour, vraiment une très très belle femme. Ce n’est plus une petite jeunette et je lui donne 30 à 35 ans. Elle a une jolie robe avec des trous partout et des fentes…


Avec Brigitte

Mais elle n’a pas l’air plus intéressée que tout à l’heure. A un moment de la discussion je lui mets la main sur le bras, elle me répond en me touchant d’une manière très soft également. Cela ne va pas plus loin et Brigitte et son compagnon de clope reviennent. On discute encore un peu.

Le Boudoir ferme à 18h et il est déjà 17h passées. J’ai une belle érection et je me dis qu’il serait dommage de perdre ça. Je monte mon engin à Brigitte qui me comprend immédiatement et nous retournons dans notre alcôve capitonnée.



On commence à jouer et là, oh miracle !!! Le couple arrive. On les invite à nous rejoindre et c’est partit. Je m’occupe de la belle dame et l’homme de Brigitte. Nous passons un bon quart d’heure ensemble, le temps de bien s’amuser.

La dame m’a un peu sucé et je me suis empressé de lui rendre sa politesse. Puis je l‘ai prise en missionnaire puis en levrette. J’étais tout étonné car je trouve rare de voir d’aussi jolies femmes autant se donner dans le sexe. Je crois que Brigitte s’est aussi bien amusée avec l’homme.

Il est 18h passé lorsqu’on arrête de jouer. Une dernière douche, on se rhabille, une dernière bise et il est temps d’aller souper.


Mireille

Il faut espérer que Mireille se fera rapidement sa clientèle car le local est agréable et elle sait bien recevoir les gens.

A suivre.


Publié le 24 février 2014

1 commentaire:

  1. Le Boudoir continue sur sa lancée. La fermeture du Z lui donnera peut être des clients nouveaux. Comme toujours, le malheur des uns fait le bonheur des autres...

    RépondreSupprimer

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
La rédaction prend en moyenne 3 heures pour chaque récit et bien plus s'il y a des photos...
Il est bon de savoir que les récits sont lus, rien de plus désolant que de n'avoir pas de lecteur...
Alors laissez un petit commentaire, même une seule ligne. Vous pouvez le faire de manière anonyme ou, mieux, cliquez sur la flèche face à commentaire et choisissez Nom/Url, saisissez un nom en haut et validez.
Merci.