Être prévenu des nouveaux articles de ce Blog par eMail

vendredi 14 novembre 2014

Daty92; Au Strip, un nouveau sauna; 14 novembre 2014




S'il est vrai qu'on est toujours attristé de la fermeture d'un établissement libertin, il faut aussi célébrer l'ouverture de ceux qui se lancent dans la bataille.

Pour ceux qui osent ouvrir un nouvel établissement, la course d'obstacles est sévère.

Pensons-y. Il faut trouver un local, préparer un plan pour voir comment l'organiser pour les libertins qui doivent y venir, acheter les équipements (sauna, hammam, lits, déco, ...), demander les autorisations administratives, surveiller les travaux, avoir le financement pour payer tout cela plus de quoi tenir le temps que les clients viennent, ...

Bref, comme pour tout entrepreneur, c'est long et compliqué...




Mais une fois que l'endroit est ouvert, il faut aussi faire de la pub pour se faire connaitre. Pas facile non plus.


Entrée du sauna

Le Strip a dû ouvrir en octobre 2014. Je n'en savais rien.

J'avais rencontré lors d'une soirée privé un couple charmant avec qui j'avais échangé. Il faut croire que notre rencontre ne leur a pas déplu puisqu'ils m'ont contacté quelques jours plus tard en me proposant de nous voir dans un nouveau sauna : The Strip !


Seule signalétique extérieure...

Toujours à l'affut de nouveautés j'accepte immédiatement le déplacement jusqu'à St Ouen l'Aumone dans le Val d'Oise (95) sans parler bien entendu du plaisir de revoir ce couple. Je leur propose de venir avec Patou ce qu'ils acceptent immédiatement.


Vestiaires

Je programme l'adresse du Strip sur mon GPS et nous voilà partis à l'aventure. Le club est situé dans une zone industrielle et n'est pratiquement pas signalé. Pas facile de le trouver la première fois...


Salle de bains

L'aspect extérieur est vraiment désolant... Le bâtiment est tout décrépi... Sans le rendez-vous je me demande si j'y serais entré ?


Douches

Après quelques photos Patou et moi poussons la porte et entrons. Le contraste est saisissant entre l'extérieur vraiment moche et l'intérieur tout neuf et beau. Le couple, D et G vient nous rejoindre. Le patron très sympa, soigne ses nouveaux visiteurs et nous propose une visite guidée de son établissement.


Coins câlins

Le club est grand, très grand même, mais qu'elle n'est pas ma surprise de découvrir qu'il y a aussi un étage !!! je ne sais combien de personnes peut recevoir ce club mais je dirai que 100 personnes par étage sans problème aucun voir probablement le double !!!


Coin câlin

Heureusement l'étage est fermé en dehors des fins de semaine. Ce 14 novembre nous ne sommes pas très nombreux, à peine une douzaine de personnes, nous compris !!! Inutile de préciser que du coup l'établissement semble vide...


Patou boude au sauna

Je ne sais que dire devant l'énormité de l'établissement et le peu de personnes qui le fréquente... Bien sûr c'est le début et il faut du temps pour se faire une clientèle, mais pourquoi alors faire immédiatement un investissement aussi important dès le début ?


Cage

Pourquoi ne pas attendre sagement le succès avant d'ouvrir l'étage ?

Il y a un autre point que je n'apprécie pas dans ce sauna. Il est très grand et les couloirs sont très spacieux. Je remarque partout où je vais que cela favorise l'éloignement des personnes. Dans un couloir de plus de 2m de large on ne se frôle pas, on ne se touche pas. Dans un couloir étroit, comme à l'Atlantide, à l'AmphiBi ou au Tilt, il est impossible d'échapper aux contacts des autres et cela favorise, selon moi, le jeu...


Glory holes

Après la visite, la douche ! Nous nous installons tous les quatre dans une cabine, quelques hommes attendent sagement au dehors qu'on leur fasse signe d'entrer. Sitôt entrés, D m'empoigne et commence à me sucer. Je me doute bien que cela ne va pas plaire à Patou qui aime toujours commencer avec moi, mais je vois que G s'occupe d'elle et je me laisse couler dans les délices de D.


Etrange modèle de sling

Hélas, en moins de trois minutes, Patou sort de la cabine. Je sais immédiatement que c'est très mauvais signe. Cela veut dire que la rencontre avec G ne lui a pas plu. Le pauvre G est d'ailleurs seul et un peu désemparé. J'essaye de rappeler Patou mais non, elle s'en va plus loin...


Coin câlin

Que faire ? Je m'excuse auprès de G qui me rassure : "Ce n'est pas grave, ça arrive". Dois-je rester avec D ou rejoindre Patou ? G m'invite à continuer avec D mais l'envie est tombée et D me dit sagement d'aller rejoindre Patou.


Salon

Je la retrouve dans le beau sauna en parois de verre. Elle fait la tête et m'invite à retourner avec D & G... J'ai hélas une certaine habitude de ces crises... Je retourne avec G & D. Ils ont changé de cabine et invité un homme seul bien monté à venir jouer avec eux. Je me joins à eux, mais j'ai l'esprit ailleurs.


Bar

Après une heure G & D s'en vont. Je vais jouer avec Patou puis nous invitons un homme seul à nous rejoindre. Patou va au final épuiser quelques messieurs.


Caisse à l'entrée

Pour nous aussi l'heure du retour a sonné et nous repartons en nous demandant comment remplir un pareil établissement ?


Croix

Souhaitons que nos craintes soient vaines... Et longue et heureuse vie au Strip.


Escalier ver l'étage


Salon de l'étage


Coin câlin de l'étage


Coin exhib à l'étage


Coin câlin à l'étage


Coin repos à l'étage


Publié le 21 mars 2015


3 commentaires:

  1. Oh mon Ange !
    Je n'ai pas fait une crise. La dame t'a sauté dessus à peine en cabine. Je t'ai laissé avec elle, mais que voulais tu que je fasse avec un homme qui ne bande pas ? Je n'aime pas sucer du mou..

    Heureusement qu'il y a eu ensuite des hommes qui bandaient.
    J'ai aimé ce lieu sympa et adoré le sauna tout en verre.
    J'espère pour eux qu'ils vont se faire leur clientèle.
    Patou

    RépondreSupprimer
  2. Très belle article ! Pour les couloirs large. C'est pour les normes handicapés obligatoire, c'est donc pas un choix mais une obligation légale :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y avais pas pensé !!! Il est vrai que je n'ai vu qu'une seule fois un homme en chaise dans un établissement libertin... En tous cas, je trouve que ces larges couloirs hélas tuent l'ambiance. C'est bien dommage... Espérons que nous verrons bientôt quelques handicapés en chaise dans nos établissements préférés...

      J'ai aussi le souvenir d'un ascenseur dans un célèbre établissement parisien, installé là pour les même raisons, et aujourd'hui hors d'usage...

      Ou encore d'un autre, pas si ancien, 3 ans je crois, tout en hauteur et dont l'ascenseur a été retiré !!!

      Alors ? Deux poids deux mesures ???

      Supprimer

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
La rédaction prend en moyenne 3 heures pour chaque récit et bien plus s'il y a des photos...
Il est bon de savoir que les récits sont lus, rien de plus désolant que de n'avoir pas de lecteur...
Alors laissez un petit commentaire, même une seule ligne. Vous pouvez le faire de manière anonyme ou, mieux, cliquez sur la flèche face à commentaire et choisissez Nom/Url, saisissez un nom en haut et validez.
Merci.