Être prévenu des nouveaux articles de ce Blog par eMail

mercredi 20 mai 2015

Daty92; Vous avez dit BDSM ?; 20 mai 2015



Prisca organise une fois par mois au Dream une soirée BDSM.

Je n'ai aucun appétit pour ces pratiques, je n'apprécie pas la violence, ni la soumission ou la domination, faire souffrir quelqu'un, même à sa demande, me révulse...

Je pourrai encore continuer longtemps comme cela mais à quoi bon ?

Cela fait plus d'une année que Prisca programme ces soirées BDSM. Plusieurs personnes m'en ont parlé et le discours a toujours été :
- Ces soirées n'ont de BDSM que le nom
- Il n'y a pas le matériel nécessaire aux jeux BDSM
- Il y a peu de jeux sexuels
- ...




Bref, pas de BDSM ou si peu, pas beaucoup de jeux mais aussi peut être un potentiel justement pour jouer... L'idée d'aller voir par moi même m'a trotté dans la tête pendant plusieurs mois, et puis finalement, je me suis décidé.

J'arrive vers 20h et Prisca m'ouvre, toute surprise de me voir à sa soirée BDSM. Je lui dis que je viens voir. Notre hôtesse a par ailleurs revêtue une tenue adaptée à la soirée, elle n'a plus ses classiques petites robes printanières mais un haut noir en vinyle je crois. Elle est même tellement surprise qu'elle me fait le tarif "normal" 30€. Je crois qu'en 4 années d'assidue fréquentation de ses soirées c'est la première fois qu'elle a un geste comme cela pour moi. Tout arrive !!!


Stand de vente de produits Fetish

On me donne mon cintre avec ses tongs et comme pour une soirée normale, je vais me dénuder dans le grand salon. Au passage j'observe à côté du buffet un stand de vente de produits pour les amateurs de fetish et de BDSM. Je crois qu'il est tenu par un couple. Lisa est là, elle m'a longuement parlé des soirées BDSM et souhaitait que je vienne y faire un tour. Elle a l'air contente de m'y voir enfin.

Ma première surprise est que je connais presque tous les présents. Je croyais que ces soirées étaient fréquentées par d'autres personnes. A y regarder de plus près, le thème de la soirée me semble respecté par une majorité des présents Inutile de dire qu'avec mon cuir naturel à l'air je ne suis pas du tout dans la tonalité, mais personne ne m'en fait reproche.


La cage

Une cage a été montée sur la piste de danse. Un groupe de quatre personnes complètement revêtues de latex vient d'arriver. Ils vont jouer, essentiellement en bas, entre eux et avec ceux qui le désirent. Fessées et martinets sont à l'honneur...

En bas une croix de St André inclinée est adossée au mur de la grande pièce.

Nous ne sommes pas nombreux, peut être une trentaine dans la soirée. Par contre, le potentiel que j'avais envisagé est bien présent. Beaucoup de ces dames ont envies de jouer et acceptent volontiers mes invitations coquines.

Du coup c'est presque pour moi une soirée normale de Prisca. La seule différence une fois dans les alcôves est qu'il y a moins de monde que d'habitude. Et comme souvent, quand il y a peu de monde on joue plus ! Du coup je m'en donne à corps joie !!!

Pour une fois je vais un peu jouer avec Emanuela. Cette belle plante n’a pas l’habitude de me chercher pour jouer, elle me fuit plutôt ! Mais pour une fois je vais pouvoir m’occuper un peu d’elle. Hélas, pas comme j’aime, Elle m’a seulement laissé m’occuper de son joli clito…


Emanuela

Jennyferlatex est là, mais elle prend très au sérieux le thème de la soirée et s’affirme en domina. Pas question de la toucher ou de discuter avec elle ce soir. Tant pis pour moi…


Jennyferlatex

Pénélope, grande fan de BDSM, est là en belle tenue. Son appétit est aussi présent…


Pénélope

Françoise, une belle que je vois de temps à autres est aussi là et elle ne va pas perdre l’occasion de venir jouer.

La belle japonaise si sexy, si féminine est aussi présente. Je ne sais pourquoi, mais depuis quelques semaines elle recherche ma présence pour le plaisir de m’allumer. Elle s’installe à côté de moi lorsque je suis en haut et me taquine gentiment. Il faut bien commencer par quelque chose…

Une de mes habituées est là et nous sommes tous deux seuls en bas comme des âmes en peine. Vous devinez la suite… C’est elle qui aura la part du lion ce soir !

Il y a bien de temps à autres un petit moment sans partenaire mais cela ne dure pas. Je suis même moins remonté que lors d'une soirée normale !!! Je ne remonte que lorsque je ne trouve pas de partenaire de jeux au sous-sol.


Le buffet

Autre classique, il y a toujours des personnes qui arrivent vers la fin et qui veulent à toute force jouer. Il suffit d'être présent et encore capable de s'occuper d'elles. C'est comme cela que je vais avoir un final en fanfare avec de très appétissantes belles qui se réveillent et veulent apaiser ce feu qui brûle en elles… vers 1h30, alors que je suis en train de fister une belle, Greg, le patron, vient nous prévenir qu'ils vont bientôt fermer.

Une dernière douche et je me rhabille. A la sortie Prisca me demande ce que j'en ai pensé.

- Elle n'a visiblement pas encore trouvé une clientèle qui adhère à sa soirée, il y a trop peu de monde.
- Moins de 50% des présents sont venus pour les jeux BDSM.
- La demande de sexe est toujours là, BDSM ou pas.
- Je ne suis pas sûr que ces soirées BDSM aient beaucoup d'avenir avec ce concept.

Le temps dira ce que Prisca fera de ses soirées BDSM...

Pour moi, j'y reviendrai avec un grand plaisir pour m'occuper de celles et ceux qui veulent jouer.



Publié le 23 mai 2015

1 commentaire:

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
La rédaction prend en moyenne 3 heures pour chaque récit et bien plus s'il y a des photos...
Il est bon de savoir que les récits sont lus, rien de plus désolant que de n'avoir pas de lecteur...
Alors laissez un petit commentaire, même une seule ligne. Vous pouvez le faire de manière anonyme ou, mieux, cliquez sur la flèche face à commentaire et choisissez Nom/Url, saisissez un nom en haut et validez.
Merci.