Être prévenu des nouveaux articles de ce Blog par eMail

mardi 19 janvier 2016

Kristina; Par tous les seins ; 17 octobre 2015




Parfois l’envie d’écrire n’est plus au rendez-vous.

J’étais “sèche” et en manque de stimulations, mon “EdiDatyteur” aussi…


Depuis quelques mois son blog tombait en désuétude, je ne parle pas du mien, pis encore…

C'était la dernière soirée Triosexlove de Jean Pierre et Marie Jo …

L’occasion aussi de revoir quelques comparses avec lesquels toutes les occasions sont bonnes pour ne pas s’ennuyer, parmi eux, un couple : Gigi et Jacky.

Gigi connaît depuis longtemps ma faiblesse pour le tirage des tétons et sait en faire bon usage. Ce soir ne fait pas exception, non contente de les avoir bien massacré, elle va s’occuper de mon petit derrière…

Sans succès pour un fist improvisé, inutile... Manque d'entraînement et (ou) de motivation, la cause est perdue, Gigi remballe sa main non sans m’avoir donné quelques assauts avec un de ses godes qu’elle affectionne.


Sèche, en panne d'inspiration

La soirée va s'étirer ainsi entre Patrick, ma copine Cathy, mon cavalier et mes compagnons de jeux d’un soir.

Quelques instants avant de quitter le club, Gigi et Jacky évoquent une sortie coquine pour le week-end dans un lieu privé près d’Orléans.

L’occasion est trop belle, je leur fait part d’un intérêt à peine dissimulé et très vite un accord de principe est trouvé.
Il ne me reste plus qu’à attendre les détails sur l’heure et l’adresse exacte.

Très vite arrive le jour J, mon GPS m’indique 20 minutes de trajet, une promenade…

Quelques minutes plus tard et après m'être changée en route je m’enfonce dans une petite allée bordée de thuyas. Au bout, un grand parking à l’abri des regards, une vaste demeure.



A l'entrée, l'hôte des lieux, nous ne nous connaissons pas mais de suite le courant passe. Une rapide présentation, le lieu où me changer, bref les aléas habituels...

Je lui remets une bouteille de champagne, ticket d’entrée pour la soirée… Malgré que je sois en avance il semble qu’il y a déjà pas mal de monde. J’ai peur de ne connaître personne sauf Gigi et Jacky, mais j'aperçois Sophie, elle est accompagnée de son amie, la bise et à nouveau des présentations.

Enfin, je troc mes habits de Kristina civil et sage, contre une tenue beaucoup plus dévergondée, celle de K en corset simili cuir, bas résille très tendance SM.

Arrivent Gigi et Jacky, effusions… et très vite je vais faire connaissance des invités et tout aussi vite je me sens à l’aise au milieu d’inconnus qui eux, semblent bien se connaître.

La pièce où l’on joue est très grande, j’imagine bien un ancien restaurant, plusieurs îlots pour séparer celle-ci, et au plafond un treuil électrique. On m’offre une flûte de champagne, la soirée commence…

Sur une des tables sont disposés des accessoires qui me rappellent des nuits pas si lointaines, visiblement notre hôte est un passionné des soirées BDSM !!!

Des accessoires pour jeux impitoyables sont pêle-mêle entassés, fouets, godes, menottes …

En résumé, une caverne d’Ali-Baba, façon Sade… Là-dessus Gigi s’approche, je la connais bien, elle ne peut s'empêcher d’attraper une paire de pinces et illico presto de me les poser sur chaque téton.

Notre hôte s’approche et tout aussi vite veut tester ma résistance. Là, pas de surprise, il peut y aller… Difficile de me faire craquer sur cette petite partie de mon corps. Gigi, histoire d'équilibrer le tout, rajoute deux pinces sur mes testicules. Pour l’instant je ne bronche pas. Nous allons évoquer ainsi pendant quelques minutes mon humble parcours de soumise dans l'univers sadomasochiste.

Bon, je ne suis pas non plus là pour ça… Une dizaine de minutes plus tard je me débarrasse de mes accessoires et vais picorer de la nourriture sur une autre table.
Maintenant, les regards se portent sur une femme visiblement soumise et un homme tout de noir vêtu, la parfaite tenue du maître…



Il entreprend de l’encorder, c’est le début d’une séance de Shibari, visiblement c’est un pro. Très vite la femme se retrouve en l’air à tournoyer au bout du treuil sous le regard des convives.

Seul ennui, je ne suis pas venue pour jouer les spectateurs et les femmes saucissonnées s'enchaînent les unes derrière les autres au bout de la chaîne…

Une petite heure va s’écouler ainsi.

N’en pouvant plus je glisse quelques mots dans l’oreille de Jacky, genre “j’en peu plus, j’ai envie”...

Bien évidemment cela ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd, et pour joindre la parole à l’utile j’attrape son sexe, me le colle dans la bouche et tout et tout…

Étonnement pas beaucoup de réactions autour, à croire qu’ils sont venus seulement pour du SM. Tant pis, j'emmène Jacky jusqu'à la première couche venue, grimpe dessus à la façon Andromaque, une position que j’affectionne avec lui et c’est parti pour une petite demie heure à un rythme comme je les aime.

On a beau se faire entendre, cela reste plutôt calme autour… Au bout de vingt minutes Jacky commence à donner des signes de fatigue, moi aussi, ce n’est qu’en nage que l’on décide d'arrêter.

Après nous être accordé une petite demi-heure d’un repos bien mérité, à regarder les encordées façon “saucissonnât” Jacky me propose de venir visiter son nouveau camion.
Ce genre de proposition ne se refuse pas d’autant que “le camion” est un Mercedes sprinter moitié transport VIP, moitié matériel. Bien sûr il a une autre idée derrière la tête : inaugurer à sa façon le beau camion !!!



Tout d’abord une fellation appliquée et très vite les fesses en l’air la tête vers la route, enfin vers la bâtisse, nous sommes sur le parking…

Encore un quart d’heure de “monte et baise” avec en prime le mouvement du camion.

J’apprendrais quelques minutes plus tard, que là, on a assuré le spectacle !!! Les convives étaient apparemment pour certains aux fenêtres à se demander qui baisait dans le camion…

En tout cas, on s’est promis de remettre ça en situation réelle. Les vitres noires le permettent et tant qu’à faire au milieu de Paris, en espérant ne pas avoir le GIGN ou le RAID sur le dos...

Retour à l’intérieur. Je laisse Jacky prendre un peu de repos. Gigi lui lance, “je peux te l’emprunter” il esquisse un vague oui (genre fais ce que tu veux avec) et me voilà sur une sorte de cheval d'arçon, les jambes bien tendues et les fesses en l’air.

Elle enfile un gode de taille respectable autour de sa taille et me pénètre sans trop de difficultés, (merci Jacky).
Moi qui rêve de ne plus rien avoir entre les jambes... Elle c’est l’inverse, la nature est vraiment mal faite !!!

Pendant que Gigi s’affaire, une femme, la quarantaine, a remarqué ma sensibilité des mamelons. Descendue de mon cheval je vais passer une bonne demi-heure avec des moments de douleur et de tendresse, pas plus... De toute façon elle a vite compris que je ne faisais plus de sexe avec les femmes…

Deux jours après, mes seins seront encore intouchables…

L’heure avance, il n’y a plus de femmes au bout du treuil. Heureusement le maître a trouvé une autre occupation. Une blonde est allongée sur le ventre, bougies allumées autourd’elle. Elle va servir de réceptacle sans broncher pendant un moment.

Quand elle se relève je reconnais Sophie Travelle, je ne la savais pas soumise et vais la féliciter pour sa prestation...

Il doit être 2 heures quand je me décide à regagner mon nid, soirée mitigée Sexe et SM. Peut-être un peu trop de SM à mon goût, cela fait maintenant un moment que je ne pratique plus. Encore quelques minutes et kilomètres et je suis couchée (pour de vrai).

Finalement une soirée en demie teinte, mais aucun regret.



Publié le 19 janvier 2015



10 commentaires:

  1. Kristina, joli récit qui donne envie de te connaître, j’apprend en te lisant que la soirée Trio n’existe plus, vas tu à la mdt le vendredi. Je ne connais pas et très envie d’y aller
    Tania

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Tania, merci pour ton commentaire, c’est vrai, les soirées Trio de Marie Joe et Jean pierre ont disparu, mais sait on jamais … Pour la MdT, pour l’instant je ne connais que les soirées du mercredi, de l’avis de beaucoup celles du vendredi sont plus active, à voir …
    Bien sur avec plaisir pour faire ta connaissance.
    Kristina

    RépondreSupprimer
  3. Bisous Kristina et Patrick.
    C'est vrai les soirées du Trio me manquent aussi.
    J'espère qu'on reverra JP et MJ à qui je fais aussi de gros bisous ainsi qu'à toi Kristina.
    Patou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Oui, des soirées qui disparaissent, d’autres naissent dans le petit monde libertin, ça ressemble à la vie non !!! « On passe la moitié de sa vie à attendre ceux qu’on aimera et l’autre moitié à quitter ceux qu’on aime. » C’est de Victor … Hugo.

      Bon ça fait un peu sérieux pour un début d’année ☺
      Je ne manquerai pas à faire un bisou à Patrick et t’embrasse pour ce début d’année…
      Kristina

      Supprimer
    2. Merci ma belle et une bonne année pleine de rencontres.

      Supprimer
  4. Vous vous doutez, enfin je pense… J’ai parmi mes connaissances un certain « Maty92 »
    Un garçon au demeurant charmant, joyeux, rieur, gay euh non gai, endurant… enfin la perle, le genre que toute femme ou T a envie d’avoir au quotidien à la vertical et surtout à l’horizontal…

    Seul problème, enfin a mes yeux, celui-ci a (et c’est pas moi qui le dis) ce que l’on pourrait qualifier d’une « mémoire de poulet » (d’élevage)
    Enfin… Pour ce qui ne l’intéresse que d’une oreille distraite, à savoir des questions que l’on pose parfois a ses amis (es) sur des sujets de la vie courante genre « qu’en penses- tu » ou « pourrais tu me donner un conseil sur » etc, etc …

    En bref j’en viens ce qui pourrait être peut être la solution à ce trouble.

    - Incorporer dans le texte que vous envoyez, (par SMS, mail etc..) des mots qui lui sont familiers.

    Un exemple simple:

    Votre question est « Pourrai tu passer chez la boulangère et me prendre une baguette pas trop cuite »

    Formuler ainsi, vous n’aurez jamais aucune réponse et surement pas de baguette…

    En revanche, si dans votre phrase vous incorporez des mots, un peu à la façon d’un message subliminal :

    Pourrai tu couilles passer ton sexe chez la boulangère et me prendre par derrière une baguette dans la bouche pas trop cuite.

    La, vous risquez d’avoir une réponse et même une baguette…

    Bien sur le rigole, enfin …

    Kristina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peut être mais pas de batard et non moulé, pour le reste je l'aime plutôt dur avec la mémoire des formes ...

      Supprimer
    2. Coucou ma belle Kristina,
      Je suis tout à fait d'accord avec toi, mon Ange a une cervelle de moineau. Mais du moment que sa mort-eaux me donne toujours autant de plaisir depuis 5 ans ce n'est pas grave.

      Oui, il perd sa mémoire mais ce qu'il a dans son slip fonctionne toujours comme au premier jour de notre rencontre.
      N'est ce pas ma belle ?
      On est dingue de sa queue !
      Quelle chance il a d'avoir autant de coquines pour lui. Quand je le vois jouer je suis heureuse. Je me demande où il va chercher cette énergie ?

      Bisous ma belle.
      Patou

      Supprimer
  5. Oui Patou,

    On peut surement faire un rapprochement pour la partie basse avec la saucisse de Morteau, ou mort-eaux comme tu l’écris, apparemment la jésus de Morteau serait plus grosse, à voir aussi et surtout à déguster… Surement une question de consistance.

    Pour le haut, oui cervelle de moineau c’est pas mal aussi.
    Décidément le Seigneur des Anus passe par tous les qualificatifs, pour la chance oui surement et puis ... les voyages forment la jeunesse (il comprendra) lui…

    P.S. J’ai trouvé une recette de cuisine pour la Morteau : http://cuisine-facile.com/trucs_astuces/recette-comment-bien-cuire-saucisse-morteau.html

    A déguster sans modération !!!

    Bisous Patou
    Kristina

    RépondreSupprimer

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
La rédaction prend en moyenne 3 heures pour chaque récit et bien plus s'il y a des photos...
Il est bon de savoir que les récits sont lus, rien de plus désolant que de n'avoir pas de lecteur...
Alors laissez un petit commentaire, même une seule ligne. Vous pouvez le faire de manière anonyme ou, mieux, cliquez sur la flèche face à commentaire et choisissez Nom/Url, saisissez un nom en haut et validez.
Merci.