Être prévenu des nouveaux articles de ce Blog par eMail

mardi 2 février 2016

Martine-travestie; Sorties au Dream; Septembre 2015




Je pars pour une après-midi au Dream-Club, j'y vais toute nue sous une petite mini-robe très courte avec les pieds nus!

Avant je fais un petit passage au bois de Boulogne, je relève un peu plus ma robe pour mettre mes cuisses nues et la naissance de mes fesses bien en évidence !

Ainsi je ne tarde pas à me faire aborder par un mec, on se dirige vers des buissons, il commence à me caresser les cuisses et puis il me relève ma mini pour me prendre la bite et les couilles à pleines mains sans aucun slip qui gêne !





On s'embrasse à pleine bouche ! Et puis je fais sauter ma robe pour me retrouver complètement à poil !!! J'adore me retrouver complètement nue dans la nature.

Il me fait bander, comme je suis hyper excitée je lui dit d'y aller doucement, j'ai peur qu'il me fasse décharger trop vite!!!

Maintenant je lui sors sa bite qui jaillit comme un ressort, je le branle en m'accroupissant et je le prends à pleine bouche pour le sucer en me branlant en même temps.

Je l'enfonce bien au fond de ma gorge, elle est bien raide et je pense qu'il va bien vouloir me l'enfoncer dans le cul, mais je l'entends gémir et il me lâche tout son sperme dans la bouche.

Je lui montre ma bouche ouverte, engluée de son sperme alors que ça dégouline. Il avait les couilles bien pleines. J'avale tout son sperme!!!

Je lui demande s'il a envie de pisser.
- Tu as envie de te faire pisser dessus ?
- Oui, vas y !!!
J'attends, le jet arrive… Je voie qu'on était maté. Certains ont sorti leur bite !!! Je suis pleine de pisse, accroupie cuisses ouvertes. Je me branle toute nue devant ces mateurs.

Je m'en ferais bien d'autres, mais l'heure tourne, alors je repasse ma robe et me sauve sous les yeux déçus des mateurs.



Je cours vers le métro, bien sûr je ne passe pas inaperçue avec mes cuisses et mes pieds nus. J'adore prendre le métro très courte, sans culotte et pieds nus pour me faire mater et aborder.

La plupart du temps je porte des petites minis très courtes et évasées, toujours sans culotte. J'aime être assise directement fesses nues à même le siège.

Ce jour-là j'avais une petite robe mini très courte mais serrée. Je devais faire attention, car une fois assise on voie ma bite… Arrivée vers la fin de la ligne il n'y avait plus grand monde dans le wagon. C’est alors qu'un mec vient s'asseoir juste en face de moi avec un regard insistant sur mes cuisses nues.

J'aime ça, je lui fais confiance et écarte en grand. Il a ainsi pleine vue sur mon entre cuisse nu. On ne se dit rien mais le spectacle devait lui plaire et je suis restée cuisses ouvertes jusqu'à l'arrivée à la station Porte de St Mandé. Il descend avec moi et on se met à parler. Il va lui aussi au DREAM !!!

On y entre ensemble. Je laisse ma mini-robe au vestiaire pour me retrouver complètement nue vu que je ne portais que cela.



J'ai envie de bites qui déchargent. Pour accéder à un matelas j'essaie de me frayer un passage dans un petit couloir où les mecs et les travs sont serrés les uns contre les autres.

Je sens des mains qui me caressent partout, j'adore ça. Sur un matelas une travestie cuisses écartées est en train de sucer un mec pendant que d'autres la caressent. Ça m'excite, je sens des bites tendues autour de moi et les prends à pleine main pour les branler.



Je m'accroupie pour en sucer une au hasard pendant que je continue d'en branler d'autres. J'en prends une autre dans la bouche que je suce comme une goulue, elle ne tarde pas à m'éjaculer tout son sperme pour m'inonder la bouche. J'avale tout alors que celle que je branle m'éclabousse en pleine figure !!!

Je n'essuie jamais le sperme qui dégouline sur moi. J’embrasse un de mes donneurs à pleine bouche !!! Je vais ensuite m'exhiber toute nue sur la piste de danse. Une jolie trav, Nikita, est en train de se branler. On fait des photos. Elle se branle avec une superbe bite bien tendue. Je lui demande de la prendre en bouche ou dans le cul, mais elle préfère continuer à se branler, tant pis.

Un beau mec tout nu avec une sacré bite encule plusieurs travs à la file, quelle forme il a… J'ai aussi envie d'y passer, mais je veux que ce soit sur le lit rond au milieu de tout le monde.



Je confie mon appareil photo à quelqu'un d'autre pour immortaliser ces instants. Dans ces moment-là, avec une bite dans le cul, je me sens vraiment femme salope. Enculée, je jouis du cul, je suis pleinement dans mon élément.

Je me mélange encore avec d'autres travs, d'autres mecs. Ça baise, ça suce, ça s'encule partout !!! Une trav est allongée bouche ouverte alors que des mecs se branlent dans sa bouche. Bien qu'elle avale à chaque fois elle a la figure pleine de sperme !!!



Un mec veut que nous allions dans une cabine, je préfère devant tout le monde. Comme j'ai décidé d'être la salope de service et de ne rien refuser je vais m'enfermer avec lui. Mais alors que je commence à le sucer je m'aperçois qu'il a une très grosse bite. Elle me rentre tout juste dans la bouche.

Je suis un peu inquiète quand il veut me la rentrer dans le cul, même avec une bonne dose de gel lubrifiant. Je prends la pose et suis très étonnée lorsque je sens sa grosse bite me pénétrer facilement à fond dans mon anus.

Je n'en reviens pas d'être ainsi ouverte, il est vrai que j'étais déjà bien préparée et aussi que je lubrifie naturellement. Il se retire pour me la présenter devant ma figure, je commence à la lui sucer. Il continue à se branler et lui aussi m'envoie tout son sperme en pleine figure.

La quantité de sperme éjaculé est à la hauteur de la grosseur de ses parties génitales. Ça dégouline, il masse mon corps gluant et je lui suce la bite avec son sperme qui coule encore !!!

Le temps passe trop vite, les heures tournent et je dois partir. Je repartirai bien toute nue, mais non bien sûr. Je repasse ma petite mini-robe qui s'arrête juste au ras… Dehors il pleut à verse. En un instant je suis trempée, complètement, mais j'adore ça. Je patauge pieds nus dans les flaques d'eau et je cherche à me faire éclabousser par les voitures.

Je prends le métro, trempée, dégoulinante, la robe me collant à la peau. J'adore les regards qui se posent sur moi, sur mes pieds nus, mes jambes et mes cuisses. Quand je les sens plonger sous ma mini pour voir que je suis toute nue dessous…

Encore un petit passage au bois de Boulogne détrempé par la pluie, je marche pieds nus dans la boue, j'aime cette humidité.



J'enlève ma mini pour la rouler dans mon sac et je m'assoie fesses nues dans la boue en attendant d'être rejointe…


Publié le 2 février 2016



9 commentaires:

  1. je pense que vous avez besoin d'un bon psy
    vous avez beaucoup de chance de ne pas etre embarqué par la police ou de faire de mauvaises rencontres
    pour le coup ce témoignage tiens plus de la dépravation que du libertinage
    ex libertin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Ex-libertin,
      Je vais répondre puisque je vois que Martine s'abstient.

      Il est vrai que dans son récit Martine décrit des pratiques qui sortent vraiment des sentiers battus. Néanmoins, même si elle est nue sous sa mini robe et pieds nus, je ne crois pas qu'elle aille faire de l'exhibition à l'extérieur, ce qui lui vaudrait alors le risque que vous évoquez d'avoir à faire aux forces de l'ordre. Pour les mauvaises rencontres, l'actualité de ces derniers mois nous montre à l'envie que même en se comportant d'une manière des plus courantes, nul n'est à l'abri d'être au mauvais endroit au mauvais moment...

      Je ne pratique pas les activités préférées de Martine et j'ai pourtant accepté de publier son récit. Je crois que faire preuve de tolérance envers une personne qui a une sexualité différente de la mienne est bien la moindre des choses. Croyez moi, je connais beaucoup de personnes qui, à mon avis, seraient outrées d'apprendre à quoi je passe le plus clair de mes loisirs et qui me considéreraient comme un dépravé de la dernière espèce !!!

      Alors soyons tolérant les uns envers les autres, je vois trop souvent encore des personnes rejetées parce qu'elles sont différentes. Rappelons nous que nous sommes nous aussi très différents de l'immense majorité de la population et que nous faisons probablement horreur à beaucoup qui nous voient comme des dégénérés.

      Tant que Martine ne nous impose rien, notre rôle est de l'accepter, même avec ses pratiques qui ne nous plaisent pas. Sinon, ne nous étonnons pas qu'ensuite on nous applique un traitement similaire...

      Supprimer
    2. sauf que j ai bien lu son récit et qu'elle se fait selon ces propres termes pisser dessus avant de se rendre dans un club ce qui même en étant très tolérant ne montre pas un grand respect des autres clients du club
      je ne pense pas que ce type de récit donne envie de libertiner
      ex libertin

      Supprimer
    3. Non Daty mon chéri,
      J'ai bien envoyé une réponse, je suis étonnée que tu ne l'aies pas reçue, je pensais que tu ne voulais pas la publier pour ne pas faire de polémique.

      Je pourrai la renvoyer à quelques mots près! Pas cette nuit car il est déjà tard.

      Bien sur que je ne plais pas à tout le monde et tant mieux ! Bien sur que j'aime me faire pisser dessus et plus encore !!!

      Mais bien sur, bienvenue à tous ceux qui ont envie de se taper Martine au Dream ou ailleurs, comme anonyme N°2

      Oui Patou, il m'arrive d'aller à l'Atlantide mais un peu moins ces derniers temps, on se connait peut être ?
      Martine travestie bises à tous !!!

      Supprimer
  2. Bonsoir Daty92,
    Magnifique récit des pérégrinations de Martine.
    Elle est rayonnante de joie !
    J'espère vous rencontrer bientôt au DREAM.
    bizzz

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Martine,
    Sur la photo vous ressemblez à une trav que je croise parfois à l'Atlantide. Serai-ce vous ?
    Patou

    RépondreSupprimer
  4. Oh, j’ai l’oeil pour reconnaitre quelqu’un. En lisant le récit de Martine je me suis posé des questions, comment arrive-t-on à jouer ainsi ? A se faire pisser dessus pour aller en club ? On m’a déjà demandé de pisser ou de chier sur une personne, je me suis demandé si cette personne était bien dans sa tête !!! De plus, je fuis lorsque je sens que mon partenaire a des odeurs.

    Je laisse les imprudents jouer comme ils le désirent et peut être voyeuse… Martine, si vous allez à l’Atlantide j’aimerais discuter avec vous de vos jeux et comprendre ce qui vous attire là-dedans.

    Patou

    RépondreSupprimer
  5. je suis pareil que martine, j'aimerai le connaitre nous formerions un beau couple,dans l'intimité je suis tata Denise

    RépondreSupprimer
  6. moi aussi je vais dans les bois en mini jupe je trouve un homme qui m'agresse, jelui suce la queue et il m'encule quelque fois c'est 3 ou 4 alors la c'est ma fête toute l'aprés midi le soir j' ai le cul en feu

    RépondreSupprimer

Vous avez aimé ce que vous avez lu ?
La rédaction prend en moyenne 3 heures pour chaque récit et bien plus s'il y a des photos...
Il est bon de savoir que les récits sont lus, rien de plus désolant que de n'avoir pas de lecteur...
Alors laissez un petit commentaire, même une seule ligne. Vous pouvez le faire de manière anonyme ou, mieux, cliquez sur la flèche face à commentaire et choisissez Nom/Url, saisissez un nom en haut et validez.
Merci.